Skip to content

Zoom sur les placements financiers à court terme

Certains investisseurs préfèrent choisir des placements financiers à court terme car cela les rassure ou parce qu’ils savent qu’ils auront besoin de leur argent rapidement. Il existe des solutions pour placer son argent à court terme mais elles offrent cependant des rendements assez faibles. D’autres alternatives plus rentables peuvent être proposées en fonction du profil de l’investisseur et de ses besoins. Zoom sur les placements financiers à court terme et leurs alternatives.

Focus sur les placements à court terme et leur rendement

Que peut-on considérer comme un placement financier à court terme ?

Déterminer cela peut être assez compliqué car c’est assez subjectif en fonction des personnes. En finance, cela peut aussi être plus facilement déterminé par le moment où l’investisseur aura besoin de la somme d’argent placée immédiatement. Cette situation peut arriver pour un projet particulier, comme par exemple un achat immobilier. Par conséquent, un placement à court terme peut être de trois mois, six mois, un an et aller en général sur une durée maximale de 2 ans.

Quels sont les placements à court terme présents sur le marché ?

L’épargne à court terme est principalement composée du livret bancaire et du compte à terme dont les conditions sont définies à l’avance. Les livrets permettent de disposer des fonds immédiatement. Les comptes à terme bloquent l’investissement mais peuvent être mis à disposition avec parfois une pénalité sur le taux de rémunération.

Dans le cadre d’un placement à court terme, on retrouve généralement :

  • Les livrets A, LDDS, LEP et le livret jeune avec des taux nets;
  • Les livrets émis par les banques avec des intérêts bruts ;
  • Les comptes à terme avec des intérêts bruts également.

Quels sont les rendements de ces placements à court terme ? Investir à court terme offre généralement un rendement assez faible :

  • Les livrets A et LDDS à 1%, le LEP à 2,2 % et le livret jeune autour de 1% en fonction des banques pour celui-ci;
  • Les livrets et les comptes à terme émis par les banques offrent 0% à 1.5% en moyenne.

“Dans les conditions actuelles des marchés financiers, investir avec un horizon de 3 ans permet de bénéficier de rendements intéressants entre 5% et 7%.”

Private Altersvorsorge - Rentenrechner
Découvrez les Performances des 12 Dernières Années de Genève Invest !
Discutez avec un Expert en Placements Boursiers

Quelles sont les alternatives aux placements bancaires à court terme ?

Miser sur les obligations

Les obligations sont des dettes émises par des entreprises, des états ou des collectivités pour financer un projet. L’investisseur qui accepte de financer ces dettes reçoit en échange une rémunération appelée coupon qui sera versée durant la vie de cette obligation ou à l’échéance. Lors d’un investissement, les obligations d’entreprises sont assez intéressantes car une grande majorité propose une maturité fixe. Les conditions sont connues dès le début et permettent une garantie du capital à l’échéance. Il est préférable d’avoir recours à un gestionnaire de patrimoine qui aide un investisseur à composer un portefeuille d’obligations qui correspondent à ses perspectives de placement.

Revoir son horizon de placement

Pour bénéficier de bons rendements, il est important d’investir le plus tôt possible et une plus grande durée de placement permet un meilleur rendement.

Dans les conditions actuelles des marchés financiers, investir avec un horizon de 3 ans permet de bénéficier de rendements intéressants entre 5% et 7%.

Conclusion

Définir ses perspectives de placement est indispensable pour choisir le meilleur support financier. Un mauvais choix engendré par la peur, la méconnaissance du marché ou alors de mauvais conseils peut, au meilleur des cas, offrir un rendement faible ou dans le pire des scénarios, engendrer une perte en capital. Un expert en gestion de patrimoine aide l’investisseur à déterminer si la solution du court terme est vraiment adaptée. Il met alors en place la meilleure solution financière afin de lutter contre la perte de capital et la baisse du pouvoir d’achat en cas d’inflation.

Abonnez-vous à la newsletter et recevez des conseils d’investissement exclusifs.

Découvrez les stratégies d’investissement que nous avons développées pour vous.

Les impacts de l'inflation sur les placements bancaires

Point sur l’inflation L’inflation est une hausse durable et généralisée des prix qui engendre une perte de pouvoir d’achat pour les ménages car avec la même somme, il n’est plus possible d’acheter la même quantité de biens et services. La core inflation quant à elle, également appelée l’indice d’inflation sous-jacente, mesure l’inflation sur du long terme sans tenir compte des fluctuations de certains domaines comme l’énergie et l’alimentaire. Selon la BCE (Banque Centrale Européenne), l’inflation était supérieure à 7% au mois de mai 2022 alors que le but est de se situer autour de 2%. Cette forte hausse inédite depuis les années 1980 est principalement due aux conséquences de la crise Covid 19 (problèmes d’approvisionnement à cause de la politique zéro Covid en Chine et des injections monétaires massives en 2020), de la guerre en Ukraine et de la hausse des matières premières. Quid de l’épargne bancaire en période d’inflation ? Face à l’inflation, le comportement peut être différent, dépenser pendant que le pouvoir d’achat est encore important ou alors épargner par peur de l’avenir. En France, la tendance est plutôt à l’épargne et à la sécurité. Trouver le placement le plus rentable est indispensable pour prévenir la perte en pouvoir d’achat liée à l’inflation. Beaucoup de personnes ont tendance à laisser leur argent dormir sur des placements bancaires par précaution alors que cela présente un risque. En effet, ces placements bancaires sont très peu rémunérés et peuvent même créer des intérêts négatifs. Il est bien entendu nécessaire de disposer d’une épargne de précaution disponible immédiatement en cas d’imprévu mais elle ne doit pas représenter la totalité des actifs. Il est donc préférable d’investir sur des supports plus rentables tournés vers l’avenir capables d’être résilients quand le contexte macro-économique est en difficulté.

Conseils et service de rappel gratuits

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons pour vous donner plus d’informations. Les champs marqués d’un * sont obligatoires, les autres informations peuvent nous aider à améliorer notre proposition. Genève Invest accepte les mandats à partir de 100’000 €