Placement dynamique

Investissement dans la valeur sur des actions de qualité

Concernant les actions, Genève Invest s’est spécialisée dans « l’investissement dans la valeur ». Ce concept a été fondé par le célèbre financier Benjamin Graham. L’idée de base est simple : toutes les entreprises ont une valeur intrinsèque qui peut être déterminée en utilisant différentes données et ratios financiers. Cependant, en raison des réactions exagérées des marchés et cela de façon cyclique, la valeur boursière d’une entreprise peut être très différente de la valeur intrinsèque. Il faut toutefois noter qu’à long terme la valeur de marché et la valeur intrinsèque finissent toujours par converger. En tant qu’investisseurs traditionnels, nous utilisons ce concept et réalisons des investissements ciblés dans des actions sous-évaluées qui ont un potentiel de « rattrapage ». En plus de ce critère, ces entreprises présentent d’autres caractéristiques, qui ne permettent certes pas au cours des actions de résister contre la baisse, mais offrent une certaine protection.

Un avantage concurrentiel durable

L’avantage concurrentiel est un facteur important de succès pour une entreprise. Les sociétés qui réussissent à conserver cet avantage sur le long terme parviennent à réaliser des résultats supérieurs à la moyenne. En font partie, par exemple, les entreprises avec des brevets et des licences à longue échéance, comme la société biopharmaceutique américaine Gilead Sciences qui est un acteur dominant scientifiquement et économiquement sur les médicaments contre l’hépatite C. Les sociétés dont les clients sont soumis à des coûts de transfert élevés rentrent également dans cette catégorie (p. ex. SAP). L’effet de réseau peut être cité comme troisième exemple : le cas classique est sûrement Microsoft. Certes, plusieurs prestataires proposent gratuitement leurs programmes de traitement de texte et leurs tableurs, mais la compatibilité complète avec les autres utilisateurs n’est donnée que pour les produits payants de Microsoft.

Les marchés en pleine croissance

La croissance du chiffre d’affaires est un autre facteur de rendement. Dans les secteurs qui stagnent ou qui sont en perte de vitesse, les gains sont possibles uniquement en gagnant des parts de marchés mais cela est très couteux. Pour les entreprises des secteurs en croissance, de tels gains sont en revanche presque automatiques. Par exemple, nous voyons un potentiel élevé dans le secteur des biens de consommation. Dans de nombreux pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud, une grande partie de la population évoluera de l’extrême pauvreté vers la classe moyenne dans les 20 prochaines années. Ces personnes participeront à la consommation mondiale. Dans les pays développés en revanche, le secteur de la santé deviendra de plus en plus important.

Le progrès technique

Le progrès technique est un troisième facteur d’accroissement de la valeur. Internet est un très bon exemple. Les entreprises qui sont bien placées sur ce secteur, comme par exemple Google, profiterons à l’avenir du nombre croissant d’utilisateurs et cela dans des proportions hors normes.

Les revenus générés par des paiements réguliers de dividendes

Les sociétés qui appartiennent à une voire à plusieurs des catégories citées, se distinguent généralement par le versement de dividendes attractifs et supérieurs à la moyenne. Cela garantit un flux de trésorerie constant pour l’investisseur et représente également une certaine sécurité contre la chute du prix des actions.

Investissement anticyclique

On constate souvent que les investisseurs privés font des placements pro cycliques en actions et souhaitent toujours investir lorsque les actions ont déjà beaucoup augmenté. Et au contraire, lorsque les marchés sont à la baisse leur intérêt disparait. Genève Invest agit sur les marchés financiers en se basant sur des analyses fondamentales de marché, de secteur et d’entreprise et se réfère à des indicateurs techniques pour analyser les périodes appropriées de hausse et de baisse. Par contre, les facteurs émotionnels n’ont pas d’influence sur nos décisions de placement.

Presse et médias


Archives
Transformer un passif en actif, voilà le vrai jackpot !

Transformer un passif en actif, voilà le vrai jackpot !

07 Février 2020

L’investisseur futé ne s’appauvrit pas en consommant, il s’enrichit en transformant ses dépenses en sources de revenus présentes ou futures.

Psst, l’immobilier offre la certitude de faire un carton !

Psst, l’immobilier offre la certitude de faire un carton !

31 Janvier 2020

Ignorer les conseils suivis par la masse est un principe de prudence bien connu des investisseurs. Les fonds immobiliers semblent faire exception.

Comment profiter de l’entrée en Bourse d’une licorne ?

Comment profiter de l’entrée en Bourse d’une licorne ?

17 Janvier 2020

Avec des capitalisations boursières colossales, les Facebook, Google et autre Netflix font rêver les investisseurs. Si ces derniers avaient misé sur ces licornes à leur entrée en Bourse, ils seraient sans doute devenus riches. Du moins en théorie.

Back to top