Skip to content

Plan d’épargne

Un plan d’épargne durable prend du temps et doit être structuré en détail.

Strategie pour un plan d'épargne

L’épargne est une notion dont la compréhension et la mise en place diffère selon les personnes. Chez Genève Invest, nous considérons qu’un plan d’épargne doit permettre la constitution d’un patrimoine de manière simple, qui dure dans le temps avec des opportunités de rendement attractives. Les éléments essentiels pour garantir un bon plan d’épargne sont la recherche d’un faible niveau de risque avec une performance sur le long terme, également obtenu par une diversification des actifs, ainsi qu’un contrôle constant des coûts.

Pour aller dans cette direction, il est important d’avoir une vision sur le long terme et d’éviter les investissements à court terme, qui sont souvent liés à des décisions aléatoires et émotionnelles. Un plan d’épargne durable, qui vise à se projeter dans l’avenir, a besoin de temps et doit être structuré en détail : investir aujourd’hui, pour récolter demain. La stratégie d’investissement doit être conforme aux besoins du client, en ajustant ou en rééquilibrant l’allocation des ressources sur la base de deux éléments fondamentaux : les objectifs financiers et le rapport risque-rendement.

Nous avons résumé ci-dessous un certain nombre de points à suivre et de situations à éviter lors de la mise en place d’un plan d’épargne :

Les choses à faire:
Les choses à éviter:
1. Investir avec une approche systématique.
1. Ne pas essayer d’anticiper la volatilité du marché.
2. Se concentrer sur les objectifs à long terme
2. Ne pas sous-estimer l’inflation et la perte de pouvoir d’achat qui en résulte.
3. Faire fructifier les intérêts composés.
3. Ne pas sous-estimer la durée de la retraite.
4. Planifier la gestion et l’investissement de l’épargne.
4. Ne pas compter sur le salaire mensuel comme unique source de revenus et ne pas sous-estimer le coût de la vie.
5. Diversifier le portefeuille
5. Éviter les décisions d’investissement (ou de retrait) sous le coup de l’émotion.
Les choses à faire :
1. Investir avec une approche systématique.
2. Se concentrer sur les objectifs à long terme
3. Faire fructifier les intérêts composés.
4. Planifier la gestion et l’investissement de l’épargne.
5. Diversifier le portefeuille
Les choses à éviter :
1. Ne pas essayer d’anticiper la volatilité du marché.
2. Ne pas sous-estimer l’inflation et la perte de pouvoir d’achat qui en résulte.
3. Ne pas sous-estimer la durée de la retraite.
4. Ne pas compter sur le salaire mensuel comme unique source de revenus et ne pas sous-estimez le coût de la vie.
5. Éviter les décisions d’investissement (ou de retrait) sous le coup de l’émotion.
Les termes épargne et investissement doivent être utilisés de manière liée. L’épargne est le point de départ pour atteindre des objectifs d’investissement à long terme plus ambitieux. Un plan d’épargne mensuel peut donc vous permettre de nourrir un potentiel de croissance grâce auquel, avec une bonne planification, il est possible de générer un complément à votre pension, ou les liquidités nécessaires à l’achat d’une maison pour vos enfants. Pour ce faire, il convient de se concentrer sur les intérêts composés, en réinvestissant et en renforçant constamment le capital de départ.

Quelles différences peuvent réaliser les intérêts composés et les dépôts périodiques ?

Albert Einstein a qualifié les intérêts composés de huitième merveille du monde : « Celui qui les comprend, les gagne ; celui qui ne les comprend pas, les paie ». Les intérêts composés permettent de gagner des intérêts sur des intérêts. Alors que les économies réalisées grâce à un investissement initial sont toujours le résultat d’années de travail, les intérêts composés permettent aux investissements futurs d’être maintenus de manière cyclique dans le temps. Si l’on y ajoute les dépôts périodiques (épargne mensuelle, trimestrielle ou annuelle), les objectifs d’investissement peuvent viser des rendements encore plus élevés.

Les chiffres le prouvent mieux que les mots, examinons trois exemples concrets :

Pas d’intérêts composés, pas de dépôts périodiques :

Capital initial:
100k EUR
Taux d’intérêt:
6% par an
Durée:
25 ans
Intérêts composés:
Non
Dépôt:
Aucun dépôt
Capital final:
250k EUR

Intérêts composés, mais pas de dépôts périodiques:

Capital initial:
100k EUR
Taux d’intérêt:
6% par an
Durée:
25 ans
Intérêts composés:
Oui
Dépôt:
Aucun dépôt
Capital final:
429k EUR

Intérêts composés et dépôts périodiques:

Capital initial:
100k EUR
Taux d’intérêt:
6% par an
Durée:
25 ans
Intérêts composés:
Oui
Dépôt:
1k EUR/ par mois
Capital final:
1,1mln EUR
Cette simulation est à titre d’illustration uniquement. Les performances passées ne sont pas une garantie des résultats futurs. Les informations contenues dans cette simulation ont été recueillies auprès de sources que nous estimons fiables. Cependant, nous ne garantissons pas l’exactitude ou l’exhaustivité de ces informations et nous n’assumons aucune responsabilité pour les dommages résultant ou découlant de l’utilisation de ces informations. En outre, les performances affichées dans ce document peuvent avoir été influencées de manière favorable ou défavorable par des événements et des conditions économiques qui ne prévaudront pas à l’avenir. Par conséquent, les informations ne constituent pas une offre ou une invitation à souscrire ou à acheter des instruments financiers et sont fournies à titre d’information uniquement.

Demandez maintenant une analyse gratuite de votre portefeuille

Découvrez les stratégies d’investissement que nous avons conçues pour vous

Conseils et service de rappel gratuits

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons pour vous donner plus d’informations. Les champs marqués d’un * sont obligatoires, les autres informations peuvent nous aider à améliorer notre proposition. Genève Invest accepte les mandats à partir de 100’000 €