FAQ


Un capital minimum est-il nécessaire pour investir avec Genève Invest ?

Le montant minimum est de 50.000 EUR. C’est le montant nécessaire pour vous offrir un service de qualité et personnalisé. Ce montant vous permet également de diversifier votre investissement et donc de limiter les risques.

Est-il légal de placer mon argent au Luxembourg alors qu’il ne s’agit pas de mon pays de résidence ?

Oui, il est tout à fait légal de placer son argent au Luxembourg. Le Groupe Genève Invest accepte des fonds provenant de la plupart des pays, à partir du moment où l’origine de ceux-ci est transparente et légale. Une preuve de l’origine des fonds vous sera demandée.

Dois-je payer des impôts sur mes avoirs placés avec Genève Invest ?

Oui. En principe, vous êtes censé déclarer le placement conformément aux politiques fiscales de votre pays de résidence. Pour plus de précisions, nous vous invitons à contacter un conseiller fiscal professionnel.

Nos clients s’adressent à nous pour la performance de nos placements et il leur incombe de respecter la législation fiscale. Nous conseillons vivement à nos clients de respecter le régime fiscal auquel ils sont soumis dans leur pays de résidence. Quel que soit le pays, la charge fiscale prélevée sur les investissements financiers peut être optimisée mais cela dépendra du cadre réglementaire et de la situation personnelle du client. La question fiscale étant devenue hautement complexe et propre à chacun, nous conseillons toujours de contacter un expert fiscal.

Puis-je accéder à mon compte en ligne ?

Oui, vous bénéficierez d’un accès en ligne gratuit et sécurisé à votre portefeuille. L’accès en ligne vous permettra de suivre la performance de votre investissement, et ce à tout moment. Vous aurez également accès à toutes les informations concernant les opérations réalisées et les actifs que vous détiendrez.

Quels sont les frais de gestion ?

Nos frais de gestion varient en fonction des montants investis. Nous prélevons ces frais de façon trimestrielle dans la plus grande transparence sur la base des relevés bancaires. Nous ne prélevons aucun frais d’entrée et de sortie à nos clients, quel que soit le choix de la banque partenaire. Nos banques dépositaires proposent des conditions avantageuses : frais de courtage pour les actions et les obligations réduits de 70% par rapport aux banques traditionnelles.

Comment transférer des fonds ?

Le moyen le plus simple et le plus sûr est le virement bancaire.

Dois-je payer des impôts sur mes avoirs placés avec Genève Invest ?

Oui. En principe, vous êtes censé déclarer le placement conformément aux politiques fiscales de votre pays de résidence. Pour plus de précisions, nous vous invitons à contacter un conseiller fiscal professionnel.

Nos clients s’adressent à nous pour la performance de nos placements et il leur incombe de respecter la législation fiscale. Nous conseillons vivement à nos clients de respecter le régime fiscal auquel ils sont soumis dans leur pays de résidence. Quel que soit le pays, la charge fiscale prélevée sur les investissements financiers peut être optimisée mais cela dépendra du cadre réglementaire et de la situation personnelle du client. La question fiscale étant devenue hautement complexe et propre à chacun, nous conseillons toujours les conseils d’un expert fiscal.

Est-il possible de retirer le capital investi en cas de besoin ?

Les fonds sont disponibles immédiatement à la valeur du marché – nous investissons uniquement dans des titres liquides.

Comment le Groupe Genève Invest peut-il offrir un rendement fixe aussi élevé alors que ma banque en est-incapable ?

Nous sommes spécialisés dans les placements à taux fixe et plus précisément dans les obligations d’entreprises à haut rendement. Dans la situation actuelle de taux d’intérêt bas, les investisseurs sont désespérément en quête de rendement. Grâce à l’acquisition diligente d’obligations d’entreprises à haut rendement, nous sommes en mesure de générer des rendements annuels de 6%, nets de nos frais de gestion mais avant imposition. Cet objectif de rendement est obtenu au terme du placement. En général, les échéances de nos obligations se situent entre 4 et 7 ans. À terme, les obligations sont remboursées à leur valeur nominale (100 %). Dans le cas d’obligations que nous achetons en dessous de la valeur nominale, vous percevez une plus-value à terme, plus le taux d’intérêt annuel fixe. Le résultat cumulé du taux d’intérêt annuel fixe et du bénéfice sur le rachat nous permet actuellement de vous proposer un revenu annuel net de 6%. Le processus d’investissement repose sur notre analyse fondamentale approfondie des données financières et des bilans de chaque entreprise. Nous intégrons également dans le processus de sélection l’analyse des marchés et des données économiques générales. Vous pouvez obtenir davantage de précisions en nous contactant.

Qu’est -ce qu’une obligation d’entreprise ?

Une obligation est un titre de créance émis par une entreprise. L’émetteur de l’obligation est tenu contractuellement de verser à ses créanciers (détenteurs des obligations) un taux d’intérêt annuel déterminé à une date spécifique. Le coupon, à savoir le taux d’intérêt annuel qui vous est dû, vous est versé soit chaque trimestre, soit chaque semestre, soit annuellement. L’émetteur doit également rembourser le capital à sa valeur nominale à l’échéance d’emprunt. Vous pouvez obtenir davantage de précisions en nous contactant.

Que faire en cas de défaut de paiement d’une obligation d’entreprise ?

Une large diversification des portefeuilles (généralement 10 à 60 obligations différentes) permet de limiter le risque en cas de faillite d’une entreprise. Une sélection précise, une surveillance permanente, une analyse interne approfondie et une gestion des risques professionnelle permettent également de constituer des portefeuilles avec des risques limités. Il est important d’ajouter que la volatilité est nettement inférieure à celle des actions.

Que se passe-t-il si le Groupe Genève Invest fait faillite ?

Dans cette éventualité, les actifs de nos clients sont en sécurité. En effet, le compte que vous détenez auprès de l’une de nos banques partenaires est ouvert en votre nom propre ; vous détenez donc les titres nominativement. De plus, la procuration que vous remettez au Groupe Genève Invest se limite à la gestion de vos actifs. Vous êtes la seule personne à pouvoir transférer ou retirer des fonds de ce compte. En cas de faillite, nos clients devront gérer leurs actifs de manière autonome ou via un nouveau gestionnaire.

Que se passe-t-il si la banque partenaire fait faillite ?

Dans cette éventualité, les actifs de nos clients sont en sécurité. D’une manière générale, une banque préserve les actifs investis. Cela signifie que vos actifs sont en permanence pleinement protégés, même en cas de faillite. De plus, nos clients détiennent nominativement les actifs. Ils demeurent donc toujours en leur possession légale. Les fonds seraient transférés directement vers une autre banque partenaire. Votre investissement peut dès lors être comparé à un coffre-fort protégé par la banque. Quelles que soient les circonstances (même en cas de faillite), votre portefeuille demeure votre propriété.

x
Back to top