Skip to content

Comment ouvrir un compte en Suisse pour un non-résident ?

La Suisse attire les épargnants et les investisseurs étrangers à la recherche d’un système sûr et performant. L’ouverture d’un compte en Suisse pour un non-résident est possible mais cette opération est soumise à certaines conditions. Pourquoi est-il intéressant d’ouvrir un compte en Suisse pour un non-résident et comment cela se passe-t-il en pratique ? Focus.

Pourquoi est-il intéressant de détenir un compte en Suisse ?

Des fonds sécurisés
Ceci est le fruit d’une réglementation exigeante car la place financière suisse fait partie des plus réglementées au monde. En effet, les organismes d’autorégulation suisses ont de fortes exigences envers leurs banques, surtout en matière de fonds propres, afin d’assurer la protection des dépôts en cas de faillite.

Bénéficier de la stabilité économique du pays
La Suisse doit sa stabilité à sa neutralité politique reconnue sur le plan international. Elle n’a d’ailleurs pas connu de guerre depuis des centaines d’années. Par conséquent, les conflits extérieurs n’affectent pas son excellence en matière de finance. Elle a donc un système financier stable qui permet de se projeter sur les performances comme pour la devise par exemple.

Bénéficier d’un système financier d’excellence
C’est reconnu mondialement, la place financière Suisse offre des services d’une grande excellence en ce qui concerne la gestion et le développement de patrimoine. Cette expertise n’est pas limitée à ses frontières. En effet, les investisseurs non citoyens suisses peuvent aussi bénéficier de leurs conseils afin de diversifier et développer leur patrimoine.

Point sur le secret bancaire
Le secret bancaire suisse est une obligation issue de la loi bancaire de 1934 qui indique que la banque n’a pas le droit de communiquer d’informations sur la situation financière de ses clients sous peine de poursuites pouvant aller jusqu’à la prison. Cependant, pour un non-résident, la banque suisse doit transmettre chaque année à l’administration fiscale du pays dont il dépend, la liste de toutes les opérations effectuées. Il n’est donc pas possible de cacher des comptes courants ou des comptes-titres ouverts en Suisse.

“L’ouverture d’un compte bancaire (compte courant) en Suisse pour les non-résidents est conditionnée”

Private Altersvorsorge - Rentenrechner
Posez vos Questions à un Conseiller.
Discutez avec un Expert en Placements Boursiers

Comment ouvrir un compte bancaire en Suisse pour un non-résident ?

L’ouverture d’un compte bancaire (compte courant) en Suisse pour les non-résidents est conditionnée. Il est nécessaire de :

  • détenir un permis de travail (permis G), qui permet de travailler en Suisse tout en préservant une résidence dans un pays de l’Union européenne ;
  • ne pas être une PPE (personne politiquement exposée) ;
  • Faire preuve d’ancrage en se basant sur les opinions émises ;
  • ne pas être citoyen américain ou résider sur le territoire américain ;
Bien que les comptes bancaires en Suisse soient réputés pour leur sécurité, les dépôts ne sont pas pour autant protégés contre l’inflation. Il y a donc un risque de perte en capital en plus de manquer des opportunités de rendements attractives. Les documents nécessaires à une ouverture de compte:
  • un justificatif d’identité en cours de validité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • un justificatif de la provenance des fonds ;

Ouvrir un compte auprès d’une banque Suisse, implantée à l’étranger

Si l’objectif est de bénéficier du savoir-faire Suisse, ouvrir un compte auprès d’une banque Suisse implantée à l’étranger dans le pays de résidence de la personne est généralement plus simple. Il est important de noter que la banque n’est pas régie par le droit Suisse et est dans ce cas placée sous le contrôle des instances de réglementation du pays dans lequel elle exerce. Si l’objectif est d’obtenir un IBAN suisse, il est possible d’ouvrir un compte en CHF via une banque en ligne. Aussi, certaines banques françaises permettent de conserver son compte en France tout en bénéficiant d’un compte en devise étrangère.

Conclusion

L’ouverture d’un compte bancaire en Suisse est souvent difficile d’accès aux non-résidents. En revanche, l’ouverture d’un compte-titres est réalisable en toute légalité et sans contrainte. C’est une solution intéressante pour bénéficier d’un système bancaire d’excellence et d’une expertise reconnue mondialement. Face aux nombreuses alternatives existantes, il est cependant important de prendre le temps de se renseigner sur les différents établissements financiers pour faire le bon choix.

Abonnez-vous à la newsletter et recevez des conseils d’investissement exclusifs.

Découvrez les stratégies d’investissement que nous avons développées pour vous.

Conseils et service de rappel gratuits

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons pour vous donner plus d’informations. Les champs marqués d’un * sont obligatoires, les autres informations peuvent nous aider à améliorer notre proposition. Genève Invest accepte les mandats à partir de 100’000 €